Questions sur la soumission sexuelle

La liberté et l’obéissance s’opposent, pour la plupart des gens. Etre libre, c’est être capable de ne pas obéir. Etre libre, c’est sortir des contraintes, des lois et des normes qu’on nous impose. Est-ce que je perds ma liberté, si je suis soumise ? 

La relation sexuelle entre les soumises

La soumise est jalouse

La soumise et son maître dominant conviennent (parfois par écrit) d’une « éducation » : ensemble, ils vont construire une relation dont l’objectif est que la soumise se libère, à travers l’éducation donnée par le maître. Pourquoi je n’arrive pas à accepter d’autres soumises ?

Les soumises n’ont pas d’exclusivité

C’est une question que se posent souvent les soumises. Et elle est légitime. D’un côté un mélange de tradition chrétienne, de pression sociale, et de loi qui interdit la polygamie, et de l’autre côté la liberté promise aux pratiquants d’une relation Domination / Soumise… Un maitre peut-il avoir plusieurs soumises ?

Besoin de souffrir durant l’acte sexuel

Le fantasme du viol

C’est un fantasme extrêmement courant, et pourtant choquant. Et même la femme qui , secrètement, imagine qu’elle est abusée par un cambrioleur ou son patron, a honte de ses pensées et se sent coupable. Je suis excitée à l’idée d’être forcée 

Orgasme et la douleur

Pour environ 1/3 des femmes, la souffrance est un excellent moyen pour se garantir l’ orgasme. Et environ 5% des femmes ne peuvent pas jouir autrement qu’en souffrant. Est-ce normal de souffrir pour avoir un orgasme ? 

Forum de soumission sexuelle

C’est la dimension « interactive » du site, il vous permet d’échanger entre nous, et entre vous. Ce forum part du principe que vous ne serez pas « choquée » par des pratiques non-conventionnelles, réservées aux plus de 18 ans. Par contre, la loi française est respectée à la lettre, ainsi que les pratiques classiques des forums (respect des autres, etc…). Le forum sur la soumission sexuelle principalement aux femmes qui aiment / souhaitent être soumises à un homme dominant. Respect et libre-arbitre règnent ici partout. Si ce choix de sexualité n’est pas le vôtre, nous pouvons en discuter, mais votre jugement de valeur ne nous intéresse pas.